Qui n’a pas connu, lors de la création d’une maquette graphique pour un site, les échanges interminables par mail pour valider la version définitive ! Ces conversations électroniques sont à la fois fastidieuses et nécessitent beaucoup de temps. Le webdesigner doit expliquer ses choix, l’annonceur décrire ce qu’il souhaite corriger… Bref, pas facile de se comprendre. Heureusement, un outil va révolutionner les échanges entre les équipes en charge de la création du design et le client : Viewflux.

Viewflux, des échanges facilités entre client et webdesigner

Viewflux a été créé par des designers roumains à la fin de l’année 2013. Le principe est simple : permettre aux webdesigners de gérer tous leurs projets dans un seul et même outil et de pouvoir facilement échanger avec les clients.

Les échanges avec le client vont pouvoir s’établir de deux façons :

– via un chat présent sur l’outil,
– et par des commentaires déposés par le client sur la maquette.

Par exemple, le client trouve que le logo sur la maquette est mal positionné. Voici ce que cela pourrait donner :

communication sur viewflux

Plus besoin de mails, d’appels téléphoniques… Tous les échanges seront inscrit au sein de viewflux. Le webdesigner et son client auront alors accès à toutes les versions créées depuis le début du projet. Un moyen d’archivage et de traçabilité fort utile !

Mais le collaboratif ne se limite pas au duo designer / client. Viewflux permet également la validation en interne (côté web agency et annonceur).

 

Les raisons de passer au collaboratif avec Viewflux

L’outil facilite la vie des annonceurs et des webdesigners. Les avantages sont nombreux.

Pour les annonceurs

L’outil va carrément changer la vie du client souhaitant échanger avec son graphiste. Voici les principaux atouts :

– les commentaires sont ciblés : en ajoutant les remarques directement sur les endroits précis de la maquette, les explications seront mieux comprises par la personne en charge du graphisme,

– le partage avec son équipe (manager, équipe informatique etc.) s’en trouve facilité,

– le client disposera de toutes les versions de la maquette et pourra facilement retrouver l’historique des échanges,

– la maquette va être mise en avant dans les conditions réelles,

– et enfin, l’outil va soulager la boite mail qui a souvent tendance a saturer !

Le seul point négatif pour l’annonceur est la vision des maquettes sur smartphone. L’expérience utilisateur n’est à mon goût pas satisfaisante.

Pour les webdesigners

Le webdesigner voit sa vie facilitée à l’aide de cet outil. Et pour cause :

– tous les prototypes ou maquettes sont situées dans un seul et même endroit,

– les versions sont conservées ; il est assez aisé de s’appuyer sur ces archives pour justifier du temps passé ou de certaines incohérences du client (oui oui, ça arrive de temps en temps :-)). Il est donc facilement possible de revenir à une version précédente !

– le recueil des avis et des commentaires est simplifié et pertinent. Le webdesigner sait exactement les points à modifier ou améliorer,

– le webdesigner est alerté par mail des commentaires apportés par les clients et peut délaisser les canaux de communication classique (téléphone, skype, etc.).

Si on doit trouver un élément négatif pour les webdesigners, ce serait l’intégration dans l’outil d’un émulateur simulant les différents devices.

 

Bien sûr il doit exister d’autres outils collaboratifs sur ce même principe. Mais je n’ai eu l’occasion que de tester viewflux d’où cette mise en avant.

Et vous, que pensez-vous de ce type d’outil collaboratif pour les webdesigners ?

Share Button