Votre nouvelle application mobile est (enfin) sortie ! Félicitations ! Fini les développements, les corrections de bugs et la fastidieuse publication sur les stores. Place désormais à la promotion. Mais pas si simple de sortir du lot parmi la multitude d’applications qui fleurissent sur les Google Play, App Store ou Windows Phone Marketplace.

Voici 7 exemples de leviers à activer pour augmenter le nombre de téléchargements de votre application mobile.

1/ Travaillez votre « App Store Optimization » (ASO)

Lors de la publication de votre application, vous avez apporté une attention particulière à la catégorie choisie, aux visuels fournis et au texte descriptif. Vous avez eu raison, ces éléments sont très importants pour inciter les internautes au téléchargement. Mais pas seulement ! Ces éléments seront aussi déterminants pour la mise en avant dans les différents stores.

Comme avec un site web que l’on optimise pour les moteurs de recherche, il va falloir en faire de même pour son application mobile. Cette technique est appelée le ASO (App Store Optimization).

Ce travail va se faire autour de 6 éléments principaux :

Le nom de l’application : si vous n’avez pas une marque reconnue, il est souvent opportun de glisser le mot-clé principal dans le nom de l’application,
Le nom du publisher, 
La description : travailler le cocon sémantique et faites en sorte qu’elle soit attractive,
Le champs Keywords (oui, oui, il servira bien à quelque chose même sur Google… Play) : Une dizaine de mots-clés est possible. Vous pourrez optez pour les mots-clés principaux ou sur de la longue traîne. Des outils existent pour vous faciliter la tâche (un exemple ici).
Le nombre de téléchargements et de désinstallations,
La moyenne des notes : soyez réactif aux avis négatifs.

A noter que les techniques différent en fonction des stores. Google est par exemple plus porté sur l’expérience utilisateur (inscriptions, désinscriptions, progression dans le temps…). Mais ces 6 éléments seront le socle principal sur lequel vous devez travailler.

Des outils sont disponibles pour suivre la progression de votre « ranking » dans les différents stores comme http://www.appannie.com.

2/ Créez un site dédié et optimisez le SEO

Une solution peu coûteuse (en argent, pas en temps :-)), est de créer un site ou une page dédié(e). Les recherches d’application se font également depuis les SERP.

Par exemple, pour la requête sur Google application radio, le site Radio France positionne son site en 3ème position.

Pour la présentation de cette page, pensez à :

– mettre le balisage schema.org dédié aux applications (lien : ici),
– présenter votre application grâce à une animation,
– mettre une « smart banner » sur la version smartphone du site (qu’elle soit en sous domaine ou via les media queries).

3/ Privilégiez le display au CPD

Faites la promotion de votre application mobile grâce au display auprès des mobinautes (exclure les annonces sur desktop).

Si votre budget est serré et que le moindre euro doit rapporté, optez pour l’affiliation à la performance avec le Coût Par Download. Vous pourrez alors facilement piloter votre campagne et votre retour sur investissement.

4/ Faites une campagne Adwords sur mobile

Même si le coût ne sera pas au téléchargement mais au clic, les adwords offrent une belle opportunité de mettre en avant son application mobile.

Avec les campagnes « Installations d’application mobile« , vous disposerez d’un lien direct vers l’App Store ou Google Play.

 

Promotion application mobile adwords

Exemple d’une annonce adwords pour une appli mobile

5/ Testez le Ads for App de Facebook…

L’outil de promotion au sein de l’application mobile Facebook est assez performant. Sans être trop intrusif pour l’utilisateur, l’annonceur va pouvoir choisir le système d’exploitation souhaité, le device, l’âge, le sexe, la localisation et ses centres d’intérêts.

6/ …. et le nouveau format de promotion d’application de Twitter

Twitter a, parmi toute sa panoplie de leviers publicitaires, un  format permettant la mise en avant de son application mobile (voir la présentation).

Outre le fait que le format est nouveau et les coûts d’acquisition encore acceptables, Twitter offre des outils de ciblage très intéressants : sexe, centres d’intérêts, plateforme mobile, mots-clés, localisation, programme TV regardé… Twitter a une stratégie publicitaire sur mobile très performante, promouvoir son application sur ce support parait donc pertinent.

7/ Incentivez les téléchargements

Pour booster rapidement vos téléchargements (qui va influer sur votre ranking dans les stores), vous pouvez décider d’incentiver le téléchargement de votre application.

Les « offer wall » sont des murs d’offres à l’intérieur d’une application (qui n’a rien à voir avec l’application soumise au téléchargement) qui permettent d’incentiver l’utilisateur lors du téléchargement.

Tout le monde s’y retrouve puisque l’utilisateur bénéficie d’un gain, l’éditeur va être rémunéré et l’annonceur gagne un téléchargement.

Ces 7 leviers ne sont évidement pas les seuls. N’hésitez pas à nous donner vos idées pour promouvoir une application mobile !

Share Button