Le jeu concours a pas mal fait parler de lui ces dernières semaines avec la nouvelle loi du 20 décembre 2014.

Jusqu’ici obligatoire, le législateur a supprimé le dépôt de règlement obligatoire chez l’huissier lors de l’organisation d’un jeu concours. Ce nouveau dispositif va clairement simplifier la vie des organisateurs, même si rédiger un règlement en bonne et due forme est bien sûr vivement conseillé.

Mais ce n’est pas l’objet de cet article… Si vous souhaitez en savoir plus sur ce nouveau dispositif législatif, je vous invite à parcourir cet article assez complet du Journal Du Net.

J’ai souhaité profiter de cette actualité pour revenir sur l’efficacité du jeu concours pour recruter du contact et faire grossir sa base de données.

Jeu concours peut rapporter gros

 

En quoi le jeu concours est-il un levier privilégié pour enrichir sa base de données ?

De nombreuses raisons peuvent motiver un annonceur à organiser un jeu concours sur le web. Parmi ces différentes opportunités, la collecte d’adresses reste l’une des principales.

Et pour plusieurs raisons :

Un taux d’opt-in excellent

L’une des problématiques de la collecte d’adresses e-mails reste d’obtenir le consentement de l’internaute pour recevoir les informations de l’annonceur et/ou de ses partenaires (lire à ce sujet la nouvelle charte du CPA). Et c’est là l’atout numéro 1 du jeu concours ! Il permet à l’annonceur de créer un contexte agréable et de confiance à la collecte, où l’internaute est mis dans de parfaites dispositions pour fournir au site ses données personnelles.

On estime que le taux d’opt-in sur ce type d’opération est d’environ 60%, ce qui est considérable !

Une qualification pas nécessairement pauvre

C’est souvent l’un des freins majeurs pour ne pas tenter l’expérience du jeu concours : la faible qualification des contacts récoltés.
Oui, il est vrai que les données récoltées peuvent se limiter à une adresse e-mail et/ou postale, le nom, le prénom, l’age et ce fameux consentement à recevoir les newsletters (opt-in)…
MAIS les annonceurs peuvent partir sur une mécanique plus subtile leur permettant d’en savoir plus sur leurs futurs inscrits. Il y a par exemple la technique du Quizz, qui permet de qualifier la base en fonction des informations utiles à l’annonceur.

Des coûts accessibles

Le budget est évidemment l’une des variables scrutées avec attention par l’annonceur désirant se lancer dans l’aventure du jeu concours.

En matière de tarif, il y en a pour tous les budgets :-) ! Le prix de l’opt-in peut commencer aux alentours des 0,50 € et atteindre plusieurs dizaines d’euros.

Voici l’éventail des dispositifs possibles. Ils sont classés du plus coûteux au plus accessible :

- Le jeu concours dédié

C’est le type de jeu concours le plus qualitatif… et le plus cher.
Il va permettre de mettre en avant la marque de l’annonceur avec un dispositif totalement imaginé et pensé pour le bien de sa marque.

- La collecte partagée avec des sponsors

Lorsque la volonté est là d’organiser un jeu concours mais que le budget est limité, la société peut décider de partager la collecte avec des partenaires qui vous accompagneront pour ce type d’opération… et en récolteront les contacts.

- La coregistration sur jeu concours

La coregistration post jeu concours est une technique qui permet de proposer au participant de cocher une case pour s’abonner à la newsletter de l’annonceur. L’annonceur n’a donc aucune liberté sur le jeu concours proposé mais profite de ce levier pour offrir la possibilité à l’internaute de venir enrichir sa base de données.
Pour cette technique il est souvent judicieux de s’adosser à un jeu concours sur une thématique relativement proche de son secteur d’activité.

- Le sponsoring de jeu concours

C’est exactement la même chose que la collecte partagée avec des sponsors présentée ci-dessus sauf que l’annonceur sera cette fois-ci placé en tant que sponsor. Il n’a alors aucune maîtrise du jeu proposé, très peu de visibilité mais pourra obtenir à moindre coût des contacts.

Sponsoring et coregistration jeu concours

Exemple d’un jeu concours utilisant le sponsoring et la coregistration. Source : http://www.abc-netmarketing.com/

 

Coupler ce recrutement avec de la vente

Même si l’objectif reste le recrutement de contacts et l’enrichissement de la base de données, rien n’empêche d’inciter le participant à une action supplémentaire.
En fin de parcours ou dans le mail lui annonçant que sa participation est validée, il est souvent judicieux de proposer une incentive pour l’inciter à l’action (coupon de réduction, livre blanc gratuit, …).

Share Button